Jeudi 26 octobre, je participais au traditionnel congrès des maires de l’Ardèche en présence de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur.

L’association des maires veille sans relâche à ce que la décentralisation garantisse aux communes une réelle autonomie de gestion des affaires locales et s’implique avec force pour que les maires disposent de moyens juridiques et financiers suffisants pour assurer leurs missions.

L’après-midi, une table ronde a permis des échanges avec les élus du Département sur le thème “Quelles communes demain…”. Les maires de l’Ardèche ont pu faire part de leurs inquiétudes à la Ministre, notamment sur la méthode de la conférence des territoires qui se réunira à nouveau le 14 décembre prochain. Ce fut aussi l’occasion d’interroger la Ministre sur la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages et sur les répercussions de cette mesure sur le budget des communes. Beaucoup l’ont aussi interpellée sur la baisse, voire la suppression des contrats aidés.

Dans sa prise de parole, Jacqueline Gourault a répondu point par point aux inquiétudes des maires, elle a aussi annoncé qu’il n’y aurait pas de nouvelle réforme territoriale durant le quinquennat. Tous les éléments de réponse ne furent pas satisfaisants mais il faut noter sa volonté de débat et de franchise.

Ce fut une belle journée d’échanges avec les élus de notre territoire qui sont en première lignes, au quotidien, pour faire vivre nos communes et intercommunalités.

 

Commentaires Facebook