J’ai interrogé le Gouvernement au sujet de la suppression de 300 millions de crédits à destination des collectivités locales, avec notamment 46,5 millions au titre de la politique de la ville et 216 millions au titre de la DETR, en contradiction avec l’engagement pris par le Président de la République le 17 juillet dernier.

Dans sa réponse, le ministre du budget minimise en disant que c’est 0,3% des concours de l’Etat. C’est une présentation erronée. C’est vrai si l’on prend tout en compte, y compris les compensations de fiscalité. En réalité, cela représente 11% des crédits d’aide à l’investissement et cela est considérable.

 

Commentaires Facebook