Une année s’achève et 2014 s’ouvre à nous,  une année nouvelle porteuse d’espoirs, de promesses mais aussi, et bien sur, de préoccupations.

Personne ne peut se féliciter de ce que vit notre société. Individualisme, concurrence et violence semblent parfois prendre le pas sur le respect et la solidarité. Je suis convaincu que notre territoire, le Nord-Ardèche, et en son cœur le bassin d’Annonay, doit se rassembler et affronter l’avenir uni autour de notre fierté d’être Ardéchois et autour des projets de développement. Industrie, valorisation de nos ressources naturelles et de nos paysages, défense de notre agriculture comme de nos services publics, de nos hôpitaux et de nos écoles. Montrons en 2014 que nous savons nous rassembler et aller de l’avant !

Cette nouvelle année est aussi porteuse d’espoirs.  Après des années de crise économique profonde, quelques signes positifs nous font espérer que se profile le bout du tunnel. Ces signes nous disent au’ enfin connaître un nouveau développement. A l’image Des entreprises de notre territoire qui investissent et qui nous montrent le chemin en rendant à des activités traditionnelles, comme le papier ou l’agroalimentaire, une nouvelle modernité et un nouveau souffle créateur d’emplois. Ce sont aussi des collectivités locales, des associations qui innovent et nous montrent, à toutes et tous, que la solidarité, le souci de l’autre et la tolérance sont les fondements essentiels d’une société qui tisse des liens entre les individus comme entre les territoires.

Soyons créatifs, innovants comme l’ont été nos illustres inventeurs. Le personnage principal imagine par Tcheckov dans la Mouette, s’écrie « des formes nouvelles, sinon rien ». A nous de garder en tête cette maxime pour accompagner les belles initiatives qui font vivre le Nord Ardèche.

Cette année 2014 s’ouvre, et il nous revient, collectivement de la rendre belle. Elle le sera si nous restons fidèles à notre devise républicaine. En garantissant les libertés de chacune et chacun d’entre nous, liberté de conscience, liberté d’action et de mouvement. En veillant à ce que chaque pas nouveau soit un pas vers plus d’égalité afin de donner corps à notre promesse républicaine. En protégeant enfin les outils de solidarité envers les plus fragiles pour que le fraternité soit une réalité plus qu’un mot. C’est le vœu que je forme en ce début d’année.

A toutes les Ardéchoises et les Ardéchois, j’adresse des vœux de bonheur, individuel et collectif, de santé, et de réussite. Que l’année soit belle et utile !

Commentaires Facebook