Le Parti Socialiste se réunit en congrès à Reims au mois de novembre pour définir son orientation et renouveler sa direction.

Cette  réunion est précédée de débats et du vote des militants qui doivent se prononcer sur les motions d’orientation qui leur sont soumises. Mon choix est fait, il s’inscrit dans la continuité de mon engagement depuis plusieurs années. Membre fondateur de NPS en Ardèche, proche de Benoit Hamon, je suis évidemment signataire de la motion « Un monde d’avance, la gauche décomplexée » que présente Benoit Hamon lors de ce congrès.

Je vous invite à le retrouver sur son site personnel www.benoithamon.fr, mais aussi à consulter l’intégralité de notre motion sur www.unmondedavance.eu. En Ardèche, nombre de militants socialistes partagent cette orientation dans la continuité, pour beaucoup, de leurs engagements précédents (www.unmondedavance07.typepad.fr).

A 41 ans, Benoit Hamon est le seul candidat au poste de 1er Secrétaire qui soit en capacité d’incarner un vrai renouvellement du Parti Socialiste. Fidèle à nos valeurs, engagé, clair dans son expression, il refuse la pipolisation de la politique pour se consacrer au fond, aux projets et au travail collectif. Fils d’ouvrier, il n’oublie pas d’où il vient. Je serai à ses côtés pendant ce congrès, et après, pour participer à la construction d’un Parti Socialiste fier de ses valeurs, sur de ses convictions, et en capacité d’incarner une vraie alternative et un projet politique.

La crise financière actuelle démontre parfaite la crise de l’ultra-libéralisme, le besoin de régulation nationale et européenne. Elle montre aussi la nécessité de pouvoirs publics forts et armés pour relever ces défis.

Commentaires Facebook